Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


lundi 28 janvier 2013

Grands Frères Grandes Sœurs : Une grande partie de ma vie.

Quand on m’a demandé de rédiger, à titre d’invitée, un article pour le blogue des GFGS à propos de mon implication au sein des Grands Frères Grandes Sœurs, la première chose à laquelle j’ai pensé est que : « mon article sera vraiment long! » C'est que je fais partie des Grands Frères Grandes Sœurs depuis plus de 17 ans, et je compte bien continuer de m’y impliquer pendant encore plusieurs années. Je suis une ancienne Petite, je suis membre du Club des anciens et membre du personnel des Grands Frères Grandes Sœurs.

Quand j’avais 10 ans, ma mère (monoparentale) nous a inscrites, ma sœur et moi, à l’agence Grands Frères Grandes Sœurs d’Edmonton et de la région. Au cours des 8 années qui ont suivi, j’ai eu une grande sœur qui était un mentor fantastique, un modèle et un guide alors que je traversais divers chapitres plus difficiles de mon enfance et de mon adolescence. Mon père est décédé quand j’avais 12 ans. Cela est encore aujourd’hui difficile pour moi. Le soutien de ma Grande Sœur, de ma famille et de mes amis m’a permis de me relever sur le plan émotionnel. Bien sûr, la mort d’un parent est un coup dur pour une famille, pas seulement sur le plan émotionnel, mais également sur le plan financier. Pendant de nombreuses années, ma mère a occupé deux emplois pour pouvoir subvenir à nos besoins. J’ai commencé à travailler à temps partiel quand j’étais adolescente pour aider ma famille à payer le loyer. Payer des frais de scolarité ne figurait pas sur la liste des priorités, puisque nous avions d’autres besoins de base à combler. Grands Frères Grandes Sœurs du Canada est venue à la rescousse! En 2003, Liz O’Neill, travailleuse sociale et directrice générale de l’agence d’Edmonton, a proposé ma candidature pour une Bourse d’études Vision Jeunesse de la CIBC. CIBC et GFGS Canada ont accepté ma nomination et ont financé ce rêve! Je me souviens encore d’avoir appelé ma mère pour lui annoncer la bonne nouvelle, et tout ce que je pouvais entendre était ses sanglots de joie. La bourse d’études couvrait les frais d’un programme de baccalauréat de mon choix, n’importe où au Canada. De plus, j’avais la chance de faire un stage rémunéré pendant six étés au sein d’un organisme sans but lucratif de mon choix. Cela m’a permis d’établir un réseau d’organisations communautaires, incluant The Youth Restorative Action Project, The Edmonton John Howard Society, The Elizabeth Fry Society et le YMCA. Même aujourd’hui, je ne peux décrire la gratitude que j’ai ressentie et l’espoir que cette opportunité m’a apporté. Et je peux honnêtement affirmer que c’est l’événement qui m’a permis de devenir la jeune professionnelle que je suis aujourd’hui.

Et comme si je n’avais pas assez de karma positif dans ma vie, ma sœur a reçu la même bourse des Grands Frères Grandes Sœurs quelques années plus tard, ce qui lui a permis de poursuivre ses études postsecondaires en sciences biologiques à l’Université de l’Alberta. Le jour où nous avons appris la nouvelle, je pensais sincèrement que ma mère avait versé toutes les larmes de joie de son corps!

Après avoir terminé mon baccalauréat en criminologie à l’Université de l’Alberta, j’ai travaillé comme agente de probation pour le Gouvernement de l’Alberta. Après avoir occupé ce poste pendant un an, j’ai réalisé que ce qui me passionnait vraiment était plutôt le secteur sans but lucratif, particulièrement les jeunes à risque (je me demande bien pourquoi?). J’ai été directrice générale d’un petit organisme de charité à Edmonton (Grands Frères Grandes Sœurs d’Edmonton et de la région m’a généreusement fourni un espace de travail) avant de m’investir dans le travail auprès des jeunes adultes.

J’ai décidé en 2009 de poursuivre mes études à l’Université McGill de Montréal, dans le domaine des relations publiques. C’était la première fois que j’étais loin de la maison et que je vivais seule comme une adulte indépendante. Ma première préoccupation était de me trouver un emploi afin de payer mon loyer et l’épicerie. Liz O’Neill des Grands Frères Grandes Sœurs d’Edmonton, qui m’a toujours soutenue, m’a recommandée à l’agence de Montréal afin que je sois embauchée comme travailleuse sociale à temps partiel. Je lui étais très reconnaissante. Après avoir terminé mes études de deuxième cycle l’année suivante, j’ai décidé de rester à Montréal parce que j’adorais mon travail et que j’avais de bonnes relations avec mes collègues des Grands Frères Grandes Sœurs du Grand Montréal. Travailler avec une équipe de femmes extraordinaires, sous la direction de Ginette Sauvé, la directrice générale, a changé et enrichi ma vie. Non seulement le travail effectué par le personnel et les bénévoles était remarquable, mais j’étais en mesure de constater la différence qu’ils faisaient dans la vie de milliers d’enfants et adolescents chaque année. Mes collègues de l’agence de Montréal étaient ma famille : ils étaient là pour moi sur le plan professionnel, personnel, et émotionnel, particulièrement madame Sauvé, qui a été un mentor et un modèle pour moi. Après avoir débuté comme travailleuse sociale à temps partiel, j’ai été rapidement promue à divers postes, pour finalement devenir coordinatrice des programmes à l’école, poste que j’ai occupé avec son soutien.

À l’automne 2012, j’ai pris la difficile décision de revenir m’installer à Edmonton, près de mes amis et de ma famille. À la première occasion, le Club des garçons et des filles Grands Frères Grandes Sœurs d’Edmonton et de la région m’a offert le poste de directrice du développement. C’est tout un honneur pour moi d’occuper un poste de gestion au sein de la plus grande agence GFGS du Canada! Je viens à peine de commencer en janvier 2013, et je peux vous dire qu’après seulement quelques jours, je me sens déjà chez moi. Et je suis si reconnaissante d’avoir la chance de travailler directement avec une personne qui fait partie de ma vie depuis très longtemps : Liz O’Neill. J’ai fait un retour aux sources en revenant à l’agence où tout a commencé quand j’étais enfant. Et c’est ici ma place.

Les agences Grands Frères Grandes Sœurs d’Edmonton et de Montréal ont changé ma vie. Sans leur soutien et leur présence, je serais sans doute une personne très différente qui ne dispose que de peu de moyens. Je leur dois mon succès en tant que jeune professionnelle.

Je suis sans contredit un membre des Grands Frères Grandes Sœurs pour la vie.

-Danisha Bhaloo

lundi 21 janvier 2013

Bienvenue au GFGS Blogue!

« Si votre entreprise n’est pas sur l’Internet, alors votre entreprise ne sera plus en affaires ».
- Bill Gates

Sur cette citation, Bienvenue sur le nouveau blogue des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada!

Nous sommes emballés de partager les dernières constatations observées dans les recherches, de parler des dernières promotions et commandites et de vous demander votre opinion sur le travail que nous faisons et la façon dont il est relié à des problématiques qui sont importantes pour vous. Ce blogue est en préparation depuis quelque temps. Notre intention était de nous assurer qu’une fois lancé, ce blogue serait pertinent et actuel. Il s’agit définitivement d’un blogue à consulter encore et encore! Nous espérons que vous contribuerez à la conversation… que le sujet concerne l’intimidation, la façon dont les jeunes peuvent mieux réussir à l’école ou inspirer la prochaine génération de bénévoles… la discussion sera enrichie par la panoplie d’opinions partagées.

L’année 2013 marquera les 100 ans de services des Grands Frères Grandes Sœurs auprès des enfants canadiens et de leurs familles. Un des objectifs des célébrations de notre centenaire est de favoriser un dialogue sur la façon dont nos programmes de mentorat contribuent à bâtir des communautés plus saines. Il s’agit de bien plus que des programmes qu’il est « bien d’avoir ». Ces programmes sont vraiment essentiels. Nous avons appris avec le temps que de nombreux Canadiens n’associent pas immédiatement « ce que nous faisons », c’est-à-dire nos programmes de mentorat, à « ce qu’ils permettent d’accomplir », c’est-à-dire d’avoir une incidence positive dans la vie des enfants et des adolescents canadiens. Nous espérons que notre blogue servira de plateforme pour animer une discussion où tous les Canadiens sont invités à partager leurs histoires et opinions sur l’impact qu’a eu le mentorat dans leur vie.

Alors, bienvenue sur notre nouveau blogue. Nous sommes emballés et honorés que vous ayez choisi que notre organisation fasse partie de votre vie quotidienne. Merci de revenir nous visiter et de participer à la conversation. Ensemble, l’union de nos voix et forces aidera à améliorer la vie des enfants du Canada.

Bruce MacDonald

 





Président et chef de la direction
Grands Frères Grandes Sœurs du Canada