Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


mercredi 22 mai 2013

Au-delà de la salle de classe


« On vit de ce que l’on obtient. On construit sa vie sur ce que l’on donne. » Winston Churchill

Il est prouvé que le mentorat contribue à garder les enfants à l’école et à prévenir les comportements à risque comme l’intimidation. Il a aussi été démontré que les enfants mentorés grandissent en démontrant davantage de respect envers leur famille, leurs pairs et la communauté.

Alors que les enfants passent des heures à apprendre en classe, il est important de reconnaître que d’avoir un modèle et un ami à l’école, à l’extérieur de la salle de classe, à qui les jeunes peuvent parler et avec qui partager ce qu’ils vivent peut s’avérer positif et même changer leur vie.

Partout au pays, le temps d’une heure par semaine pendant l’année scolaire, les mentors du Programme de mentorat à l’école des Grands Frères Grandes Sœurs rencontrent leur enfant mentoré et participent à des activités comme des jeux de société, du bricolage, ou passent simplement du temps en sa compagnie dans la cour de récréation.

Être un mentor à l’école, c’est consacrer une heure de son temps, une fois par semaine, à un enfant qui a besoin d’un peu de soutien et d’une personne à qui parler de ce qu’il vit au quotidien. C’est permettre à un enfant de se sentir spécial et important tout en ayant une incidence dans sa vie, et, surtout, tout en s’amusant!

Nous savons que le mentorat à l’école fait une GRANDE différence. Voici la preuve :

• 90 % des mentors ont constaté un changement positif chez l’enfant mentoré
• 88 % des élèves ont démontré une amélioration de leurs compétences en lecture et écriture
• 64 % ont développé une plus grande estime d’eux-mêmes

Les faits parlent d’eux-mêmes! Visionnez notre vidéo sur le Programme de mentorat à l’école pour constater comment une simple petite heure de votre présence peut faire une GRANDE différence dans la vie d’un enfant.



Vous envisagez de devenir un mentor à l’école, ou vous désirez obtenir de plus amples renseignements concernant le programme? Cliquez ici...


mardi 7 mai 2013

Un hommage aux mères canadiennes

« Tu n’es pas parfaite, mais tu es parfaite à mes yeux! »

Ces mots pleins de sagesse que mon fils de 8 ans m’a dits m’inspirent chaque fois que je doute de moi-même, ce qui arrive plus souvent que je n’aimerais l’admettre.
Chez les Grands Frères Grandes Sœurs, nous avons la chance de rencontrer et de travailler avec des milliers de femmes courageuses, magnifiques et étonnantes de partout au pays : des mères. Ces femmes veulent ce qu’il y a de mieux pour leurs enfants. Elles s’inquiètent et se battent pour offrir à leurs enfants le plus de possibilités et compétences possibles pour les encourager à atteindre leur plein potentiel.



Il n'est pas surprenant que les mères s'inquiètent.
L’Indice annuel 2012 de la condition des mères dans le monde publié par l’organisme Aide à l’enfance, dont l’objectif est d’aider à documenter les conditions de vie des mères et enfants de 165 pays, et de démontrer dans quels pays les mères réussissent le mieux, ou font face aux difficultés les plus considérables, le Canada se classe au 19e rang, derrière des pays comme l’Estonie, la Slovénie et le Portugal.

Les plus récentes données du rapport Femmes du Canada de Statistiques Canada indiquent que les mères qui sont sur le marché du travail gagnent en moyenne encore aujourd’hui 25 % de moins, et font, en moyenne, le double des tâches relatives aux soins des enfants et à l’entretien de la maison que les pères. Ce rapport démontre également qu’il y a davantage de diplômés collégiaux et universitaires qui sont des femmes que des hommes.

Pourquoi la condition des mères devrait-elle nous préoccuper?


Fournir aux mères l’accès à l’éducation, des opportunités économiques et des soins de santé maternels et infantiles leur procure, ainsi qu’à leurs enfants, une meilleure chance de survie, de se réaliser et d’atteindre leur plein potentiel. En soutenant les mères et en améliorant leurs conditions de vie, nous avons le pouvoir d’améliorer la vie et le bien-être de nos enfants, et, en retour, de renforcer nos communautés.

Même si elles s’inquiètent et doutent d’elles-mêmes, les courageuses mères de partout au pays cherchent du soutien. Avec l’aide de plus de 27 000 mentors bénévoles, elles offrent de nouvelles possibilités à leurs enfants. Chez les Grands Frères Grandes Sœurs, nous sommes honorés de connaître et de travailler tous les jours avec de telles mères exceptionnelles.

À toutes les mères, nous espérons que vous mettrez de côté le doute et l’inquiétude à l’occasion de la fête des Mères. À tous les autres Canadiens, nous vous invitons à prendre un instant pour encourager les mères de votre entourage qui travaillent sans répit, et à souligner leur apport inestimable.

mercredi 1 mai 2013

On le traitait de côtelette de porc. Il a transposé sa souffrance en créativité et concocté cette vidéo.

L’histoire de Shane Koyczan a fait les manchettes dans le monde entier. Sa vidéo, qui raconte ce qu’il a vécu et qui contribue à passer le mot sur la problématique de l’intimidation, a été visionnée plus de 4 millions de fois sur YouTube. Shane a souvent été victime d’intimidation dans son enfance. Il a transposé sa douleur en créativité et réalisé cette vidéo remarquable, avec l’aide d’une équipe de personnes talentueuses.

Nous vous invitons à prendre le temps de visionner cette touchante vidéo, vous ne serez pas déçu. (Ne vous inquiétez pas, cette histoire se termine bien.)

(http://www.youtube.com/watch?v=ltun92DfnPY)

• À 1:20, il nous rappelle à tous ce qui nous attend en grandissant
• À 2:07, nous faisons la connaissance d’une autre jeune fille qui a souffert des paroles blessantes de ses pairs
• À 2:57, nous apprenons pourquoi cette jeune fille est géniale.
• À 4:28, nous apprenons le nombre d’enfants qui affrontent l’intimidation tous les jours
• À 5:23, si vous avez été victime d’intimidation, vous devez écouter ces paroles
• À 6:00, écoutez ces magnifiques paroles
• Et à 6:49, Shane souligne pourquoi tout le monde devrait avoir à cœur d’enrayer ce fléau

Racontez-nous ci-dessous de quelle façon vous avez réussi à surmonter l’intimidation, ou arrivez à surmonter l’intimidation en ce moment.

*Une nouvelle étude réalisée à la demande des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada (GFGSC) et d’Invesco Canada LTD et rendue publique le 5 février 2013 a révélé qu’une forte majorité de Canadiens (78 pour cent) estime que trop peu est fait pour enrayer l’intimidation qui sévit dans leur communauté.

Cliquez ici pour en apprendre davantage à propos de cette étude...