Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


vendredi 28 juin 2013

Des sujets actuels pour les jeunes abordés lors du premier Forum numérique jeunesse du 15e anniversaire du Programme de bourses d'études VisionJeunesse CIBC


Le 20 juin 2013, la Banque CIBC a célébré le 15e anniversaire du Programme Bourse d'études VisionJeunesse en organisant son premier forum numérique jeunesse sur la réussite universitaire.

Ce forum, animé par Aliya-Jasmine Sovani, présentatrice de la chaîne MTV, a mis en relation plus de 450 récipiendaires de la bourse d'études VisionJeunesse des 15 dernières années, leur famille et leur mentor. Ils ont écouté un groupe de spécialistes et discuté des solutions aux défis que doivent relever beaucoup de jeunes dans leur parcours vers la réussite universitaire.

Plus de 50 récipiendaires actuels et anciens de la bourse d'études VisionJeunesse ont participé au forum, soit au siège social de la CIBC, soit en direct à l'échelle du Canada et aussi loin que la Nouvelle-Zélande. Des douzaines d’amis, de membres de leur famille et des partenaires du programme se sont joints à eux.

Le forum a abordé une vaste gamme de problèmes qui ont une incidence sur les jeunes et qui les empêchent de réussir en classe, comme le maintien de l'estime de soi et la motivation face à des problèmes comme l'intimidation et la pression de réussir aux études, l'équilibre entre les différentes priorités de la vie, la transition des études au milieu de travail, l'obtention d'un emploi et la préparation d'un budget dans la « vie réelle ».

L’orientation de VisionJeunesse comprenait aussi une séance de mentorat rapide avec les employés de GenNext CIBC, une visite de la tour CN et une série de séminaires et d’ateliers.

Commentaires des participants-

« Ces conversations sont primordiales. Le mentorat qu’il soit continu ou offert par des forums comme celui-ci, peut changer une vie! »

« Croyez-le ou non, nous devons tous relever les mêmes défis. La plupart d’entre nous présents dans la salle avions les mêmes questions et les spécialistes et les ressources offertes m’ont permis de savoir que je n’étais pas seul. »

Visionnez la version archivée du forum Jeunesse-

Lien- https://webcasts.welcome2theshow.com/cibc2013scholar

Mot de passe : CIBC

Depuis 15 ans, le Programme de bourses d'études VisionJeunesse de la Banque CIBC appuie les réalisations universitaires des jeunes qui n'ont peut-être pas les moyens financiers ou le réseau de soutien qui leur permettraient d'obtenir facilement un enseignement post-secondaire.

vendredi 21 juin 2013

Ils m’en ont appris beaucoup plus qu’ils n’ont appris de moi...

Un reflet de notre travail dans la communauté Flying Dust

par Karen Shaver
V.P., des services aux agences
Lorsque je m’assois calmement, je peux entendre les tambours résonnant au rythme des battements de cœur des danseurs tourbillonnant autour du mat, évoquant des mouvements de chasseurs et d’animaux. Les yeux fermés, je vois encore les plumes et le perlage élaboré, minutieusement cousu sur la peau de daim par les mères, les tantes et les grands-mères. Je peux aisément m’imaginer, des siècles auparavant, à quel point il était difficile de fabriquer des habits, à quel point les chants et les danses étaient fascinants pour les jeunes enfants rassemblés autour du feu.

J’ai eu le bonheur, dans le cadre de mes fonctions au sein des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada, de pouvoir travailler avec les habitants de Première Nation de Flying Dust afin d’agrandir nos programmes de mentorat dans leur communauté. Flying Dust, qui se dit « Kopahawakenum » en langue crie et « poussières projetées » en français, est une petite communauté située en Saskatchewan comptant environ 500 membres sur la réserve. Même si j’étais enthousiasmée d’avoir la chance de travailler avec cette communauté afin de déterminer de quelle façon nous pourrions offrir des programmes de mentorat des Grands Frères Grandes Sœurs à Flying Dust, j’étais également très incertaine. Dans une communauté où tout le monde se connaît, là où, en fait, bon nombre de gens ont des liens de parenté d'une manière ou d'une autre, comment assurer la confidentialité? Dans une communauté où les bénévoles ont déjà beaucoup de pain sur la planche, comment trouveront-ils du temps à consacrer à une autre initiative de bénévolat? Comment pourrais-je parler, sans me sentir trop ridicule, de concept de mentorat structuré dans une communauté où la connaissance et l’histoire sont traditionnellement transmises sous forme de mentorat informel?

Après plusieurs visites, des rencontres avec la communauté, ma participation à une fête de la moisson et une danse pow-wow, le programme a été lancé sous le nom de Nistesak ekwa Nimisak. Neuf élèves du secondaire cries et métis ont mentoré neuf élèves de l’école primaire Kopahawakenum au cours d’une année scolaire. L’évaluation des initiatives a révélé des progrès positifs chez les enfants et chez les jeunes, et ce, particulièrement en termes de lien avec la communauté, d’engagement civique et d’attitude envers l’école.

Bruce MacDonald (left), president and CEO of Big Brothers Big Sisters of Canadaand Flying Dust First Nation Chief Jim Norman signed the agreement in 2011 to work together.
Travailler en partenariat avec des membres de la communauté Flying Dust m’a beaucoup appris : si un partenariat sain avec les Premières Nations repose sur les relations, il est donc important de s’investir suffisamment afin de bâtir une vraie relation; la confidentialité n’est pas importante chez les Premières Nations (si tu ne sais pas que des gens ont besoin d’aide, comment peux-tu les aider??); et, rétrospectivement, sans surprise, la Loi sur les Indiens est l’un des plus grands obstacles à la réussite des communautés des Premières Nations. Toute mesure pouvant être prise pour rectifier les injustices codifiées dans cette loi doit être prise.

D’une certaine manière, je comptais pouvoir apporter les ressources d’une organisation caritative nationale afin d’assister une communauté des Premières Nations demandant de l’aide. J’ai trouvé une communauté résiliente et solide qui fait son possible pour conseiller et diriger les enfants et les jeunes qui y vivent. Leur culture est forte et vibrante. Leur leadership est visionnaire. Les jeunes ont de l’espoir face à l’avenir. Ils ne nécessitaient qu’un peu de mon soutien.

Et tout comme nos mentors des Grands Frères Grandes Sœurs le disent à propos de leurs mentorés; ils m’en ont appris beaucoup plus qu’ils n’ont appris de moi.


jeudi 20 juin 2013

Des récipiendaires de la Bourse VisionJeunesse de la CIBC de 2013!


Nous sommes fiers a annoncé le programme de bourse d'études VisionJeunesse «Promotion de 2013 »– Il s'agit de 33 jeunes Canadiens à l'échelle du Canada qui se joindront aux 450 participants antérieurs du programme et aux anciens étudiants des 15 dernières années.

Daniel Scheffer, Victoria BC
Aziza Abdul Qader, Vancouver BC
Anna Maria Baeva, Vancouver BC
Theresa, Vancouver BC
Angela Winsu, Vancouver BC
Leo Ou Liu, Burnaby BC
Bhanu (Priya) Sharma, Burnaby BC
Sara Lavoie, Churchbridge SK
Chantelle Chernick, Winnipeg MB
Cassandra Sanderson, Winnipeg MB
Rayna Critchley, Lanark ON
Caitlyn Lyver, Bowmanville ON
Braydon Middaugh, Sault Ste Marie ON
Melan Mustafa, London ON
Austin Pay, Orangeville ON
Shania Reed, Orillia ON
Brandon Winnicki, Welland ON
Logan Winterhelt, Toronto ON
Kevin, Hamilton ON
Denzel Innis, Hamilton ON
Darlene Lyon, Hamilton ON
Dawape Isekeije, St. Catherines ON
Sidra Khan, Bramton ON
Samantha Hartmann, Toronto ON
Anannya Sahadev, Toronto ON
Aliza Siebenaller, Toronto ON
Taufiq Stanley Toronto, ON
Logan Winterhelt, Toronto ON
Banujan Thambithurai, Scarborough ON
Emily Lillies, Côte Saint-Luc QC
Jermaine Andrade, Fredericton NB
Sharee Burry, St. John’s NL

Ce que les récipiendaires de 2013 disent au sujet de VisionJeunesse CIBC :

Je suis tellement émue et un grand fardeau a été enlevé de mes épaules et de celles de ma famille. C'est un grand honneur et j'ai beaucoup de chance. Le fait que des personnes qui ne me connaissent même pas sont prêtes à m'aider à réaliser mes rêves est incroyable. C'est l'une des meilleures choses qui me sont jamais arrivées et je chérirai ce souvenir. La CIBC m'a donné l'occasion de poursuivre mon idéal et de ne jamais abandonner.
Sharee Burry, St. John’s (T.-N.)

Cette bourse me motivera à continuer à faire de mon mieux à tout point de vue - à l'école, au travail ou même seulement dans ma vie quotidienne. Cette bourse n'est qu'un rappel du potentiel que j'ai de me réaliser pleinement, et je l'utiliserai pour y arriver.
Savannah Menton, Toronto (Ontario)

Dans le contexte de la célébration du 15e anniversaire, tous les récipiendaires de 2013 visiteront leur centre bancaire CIBC local pour y ouvrir un compte bancaire CIBC, puis se rendre à Toronto, le 20 juin, pour-

• apprendre comment gérer leurs finances et planifier un solide avenir financier par le biais d'un Séminaire Conseils
financiers aux étudiants
• Obtenir des conseils de carrière précieux par le biais du mentorat accéléré avec CIBC GenNext
• Se faire entendre et partager des solutions avec un groupe d'experts qui traiteront des défis que doivent relever les jeunes dans leur parcours vers la réussite universitaire lors du premier forum numérique jeunesse de la CIBC, animé par Aliya-Jasmine Sovani, présentatrice de la chaîne MTV.

Suivez cette événement sur Twitter #cibcyouth et trouvez des instruction sur comment vous pouvez participer au Forum de la jeunesse http://bbbscblog.blogspot.ca/2013/06/cibc-youthvision-scholarship-program.html

En savoir plus: https://www.cibc.com/ca/inside-cibc/community-matters/youthvision/youthvision-scholarship.html








lundi 17 juin 2013

Initiation aux finances avec Jamie Golombek!

Nous souhaitons la bienvenue à Jamie Golombek de la Banque CIBC en tant que blogueur invité. Jamie fera partie des conférenciers du prochain forum numérique jeunesse lors en célébration du 15e anniversaire du Programme de bourse d'études VisionJeunesse CIBC. Pour obtenir davantage de conseils de gestion financière de Jamie, veuillez assister au forum jeudi prochain, le 20 juin 2013, à 17 h (HNE).

Comment assister-
http://www.bigbrothersbigsisters.ca/fr/accueil/newsevents/cibcyouthvision15years.aspx

À propos de Jamie : En tant que directeur gestionnaire de la planification fiscale et successorale, Jamie travaille avec ses collègues à l’échelle de la Banque CIBC pour aider les clients à valeur nette élevée et leur proposer une stratégie financière intégrée et de solides solutions-conseils. Il est entré au service de la Banque CIBC en 2008, après avoir travaillé 12 ans à Invesco Trimark et, avant cela, chez Deloitte & Touche. On a souvent recours à lui en tant qu’expert en fiscalité. Il rédige une chronique hebdomadaire intitulée « Tax Expert » dans le National Post et il est régulièrement invité au Marilyn Denis Show, où il traite de finances personnelles. Dans ses temps libres, Jamie donne un cours de finances personnelles au programme de MBA de la Schulich School of Business de l’Université York.

Initiation aux finances avec Jamie Golombek
17 juin 2013


Que tu sois un enfant qui vient de recevoir de l'argent de poche pour la première fois, un adolescent qui travaille à temps partiel pendant ses études secondaires ou un étudiant de deuxième cycle au début de sa carrière, le conseil financier le plus important que tu recevras dans ta vie, c'est probablement de prendre l'habitude de préparer un budget, mais surtout de le respecter.

Mais même avant d'essayer de dresser un budget, tu devrais établir des objectifs. Afin qu'un objectif soit significatif, il doit avoir un résultat spécifique et mesurable, ainsi qu'une échéance pour réaliser ce résultat.

Par exemple, disons que ton objectif est d'acquerir un iPad. Cet objectif, même s'il est passionnant en soi, est beaucoup trop vague pour être réalisable, parce qu'il n'est pas suffisamment spécifique et qu'il n'y a pas d'échéance pour le réaliser. Pour faire en sorte que l'objectif soit réel, tu fais un peu de recherche et tu trouves que le modèle que tu veux coûtera 550 $, toutes taxes comprises. Tu voudrais profiter de l'iPad pendant les vacances d'hiver, disons d'ici la fin de décembre.

Nous avons maintenant une cible concrète, objective et mesurable : acheter un iPad, qui coûtera 550 $, d'ici le 25 décembre.

Voici l'étape la plus difficile : comment réaliserons-nous cet objectif ? C'est ici que le budget entre en ligne de compte.

Un budget peut t'aider à économiser de l'argent pour pouvoir acheter cet iPad en te contraignant à mettre des fonds de côté sur une base régulière afin que l'objectif puisse être réalisé à temps. Un budget comprend une évaluation de tes entrées de fonds par rapport à tes dépenses. L'excédent - s'il y en a ! est disponible pour être mis à côté afin de financer cet objectif.

Disons que tu gardes des enfants chaque semaine et que tu y gagnes environ 50 $ par semaine. La plupart des semaines, tu finis par dépenser cet argent pour un film, des collations ou une ou deux (ou trois!) visites chez McDo. Et si, toutefois, tu ne dépensais que 30 $ par semaine en frais courants et que tu étais assez discipliné pour mettre 20 $ de côté d'ici décembre pour être en mesure d'acheter cet iPad ?

Ainsi, en un peu plus de six mois, tu auras accumulé les 550 $ qu'il te faut pour acheter l'iPad. Bien sûr, cela a compris un sacrifice de votre style de vie actuel en échange pour la réalisation de ton objectif d'ici la fin de l'année, mais cela a valu la peine !

Si tu peux maîtriser la capacité d'établir des objectifs et de te conformer à un budget dans ta jeunesse, cela te servira bien pendant toute la vie alors que tu mettras ces mêmes principes en application pour pouvoir réaliser des objectifs financiers plus importants, comme l'achat d'une première voiture ou même, un jour, d'une habitation.

www.jamiegolombek.com
@JamieGolombek

lundi 10 juin 2013

Le Programme Bourse d'études VisionJeunesse CIBC fête 15 années de transformation de vies grâce à l'accès aux études!


Ce printemps, la Banque CIBC célèbre le 15e anniversaire du Programme Bourse d'études VisionJeunesse. Il s'agit d'un programme unique qui a changé la vie de centaines de jeunes Canadiens depuis 1999.

VisionJeunesse CIBC est un programme de bourse d’études qui ne ressemble à aucun autre. La plus grande différence repose dans l’intervention du programme au moment décisif de la 10e année. Les études ont démontré que non seulement, cela diminue le stress, mais contribue aussi à la confiance et l’estime de soi. Cela encourage aussi l’indépendance, permet aux étudiants de faire une planification plus approfondie de leur vie et de leurs études, et finalement les motive à se dépasser.

Le Programme Bourse d'études VisionJeunesse investit annuellement dans 30 jeunes à fort potentiel qui participent à un programme de mentorat auprès de Grands Frères et Grandes Sœurs ou du YMCA et qui n'auraient autrement pas la possibilité de poursuivre des études collégiales ou universitaires. Le programme de 38 000 $ et d'une durée de six ans les aide sur le plan du mentorat, de stages d'été et par une contribution aux frais de scolarité de leurs études secondaires et postsecondaires.

Vous êtes invités!

Pour célébrer le 15e anniversaire, la CIBC organise son tout premier forum numérique jeunesse mettant en relation plus de 450 récipiendaires de la bourse d'études VisionJeunesse des 15 dernières années, leur famille et leur mentor. Animé par Aliya-Jasmine Sovani, présentatrice de la chaine MTV, le forum recevra un groupe d'experts qui traiteront des défis que doivent relever les jeunes dans leur parcours vers la réussite universitaire.

Sujet- Stimulation : garder sa confiance en soi et sa motivation lorsqu'on est aux prises avec des problèmes tels que l'intimidation et la pression de réussir.
Experts- Dre Joanne Cummings, Mobilisation des connaissances, PREVNet

Suject- Équilibre : trouver un équilibre entre les priorités qui font concurrence aux études, les relations avec les amis et la vie familiale.
Experts- Adam Van Koeverden, champion olympique et athlète panaméricain du kayak, Eugenia Canas, Engagement communautaire, MindYourMind.

Suject- Gagner sa vie et gérer un budget : la transition de la vie étudiante à la vie professionnelle, trouver un emploi et apprendre à préparer un budget en situation réelle.
Experts- Jamie Golombek, Planification fiscale et successorale, CIBC, Megan Thomas, Services de l'emploi et services communautaires, YMCA ,Pattie Lovett-Reid, commentatrice en chef des finances, CTV NEWS

Date : Le 20 juin 2013, de 16 h 30 à 18 h, HNE

Participez en direct :
1. Aimez www.facebook.com/cibc
2. Cliquez sur l'onglet VisionJeunesse
3. Cliquez sur bouton de la webdiffusion
4. Entrez le mot de passe CIBC
5. Affichez des commentaires et des questions en direct

Si vous n'avez pas de compte Facebook, envoyez un courriel à l'adresse youthvision@cibc.com afin de recevoir un lien spécifique vous conduisant à la Webdiffusion.

Ou, venez-nous retrouver à l'adresse suivante :

Siège social de la CIBC, 199 Bay street, 56e étage, Toronto

Veuillez nous écrire avant le 17 juin 2013 à l'adresse youthvision@cibc.com pour nous faire savoir si vous assisterez en direct ou en personne. Les personnes qui assisteront sur place sont priées d’arriver avant 16 h 30 (HNE).

Découvrez-en davantage sur notre groupe d'experts et rencontrez quelques-uns de nos récipiendaires de la bourse d'études VisionJeunesse.

Rendez-vous sur www.facebook.com/cibc et cliquez sur l'onglet VisionJeunesse.#cibcyouth

Pour plus d'informations sur le programme de Bourse d'études VisionJeunesse- http://www.bigbrothersbigsisters.ca/fr/accueil/corporatesponsorships/chairscirclepartners/CIBC.aspx


mercredi 5 juin 2013

Je prends position en faveur de certaines dépenses administratives… et j’en suis fier!


« Selon un sondage de la NYU, 70 % des Américains pensent que les organismes de charité gaspillent de l’argent.. Notre objectif est assez étrange : nous voulons que, d’ici dix ans, 70 % des Américains pensent le contraire. » - Le Conseil de la défense des organismes caritatifs

« À combien se chiffrent vos frais administratifs ? » Voilà l’une des questions les plus frustrantes posées aux dirigeants des organismes caritatifs, qui redoutent d’ailleurs de l’entendre. Depuis au moins une dizaine d’années, divers facteurs semblent avoir incité les Canadiens à penser que la valeur d’un organisme de charité est inversement proportionnelle au pourcentage d’argent dépensé dans leur infrastructure.

Ces dernières années, le public a été confronté à de nombreux cas de fausses organisations caritatives ou d’organismes qui dépensent des coûts astronomiques dans leurs collectes de fonds. Pour toute ces raisons, et parce qu’ils désirent sincèrement différencier les quelque 80 000 différents organismes de charité canadiens, les gens tentent de créer une mesure de comparaison commune. Selon moi, malheureusement, on est allé trop loin.

Les « coûts administratifs » ne peuvent pas, à eux seuls, déterminer la valeur d’un organisme caritatif.

Les organismes de charité devraient-ils être transparents et être responsables de la bonne gestion des dons qu’ils obtiennent? Absolument. Des audits réalisés par des firmes crédibles, des vérifications et des mesures de contrôle intégrées aux processus internes, des comités de vérification et des finances hautement efficaces, etc. sont autant d’éléments témoignant d’une gestion financière professionnelle. Ces mesures rassurent aussi les donateurs et les commanditaires.

Mais que se passerait-il s’il fallait dépenser plus de 15 % de nos recettes pour offrir des services de qualité qui font une différence et nous permettre d’accomplir notre mission? Les besoins, la qualité et les résultats ne devraient-ils pas justifier un dialogue plus poussé sur la capacité d’un organisme à accomplir sa mission de manière responsable que l’étude de simples chiffres? Les organisations comme les Grands Frères Grandes Sœurs l’espèrent bien.

La croyance émergente, voulant que les coûts administratifs des organismes de charité ne dépassent pas 15 % de leurs dépenses, est l’une des tendances à long terme les plus dangereuses à avoir vu le jour depuis des décennies. Cette croyance empêche les organisations d’acquérir les ressources nécessaires pour offrir des programmes de qualité. Cela crée par ailleurs un climat où les organisations sont contraintes d’accepter de « mauvaises offres » simplement parce que c’est la seule option qui s’offre à elles. À long terme, ce phénomène aura une incidence négative sur la capacité des organismes à attirer et retenir des employés compétents. Il aura également un impact sur leur capacité à s’assurer de ne pas tourner les coins ronds dans la prestation des programmes et, au bout du compte, sur leur capacité à générer les résultats de qualité supérieure auxquels la société s’attend désormais.

Il est temps que les organismes du secteur caritatif se prononcent, collectivement, et tentent de contrer ce conditionnement continu. Coûts administratifs, administration, capacité. Ces mots doivent s’ajouter au lexique des mots perçus comme ayant une connotation positive, et non pas négative, car ils aident à assurer la qualité et la responsabilisation. Personnellement, je prends position en faveur de certaines dépenses administratives, et j’en suis fier.

Qu’en pensez-vous? Êtes-vous fiers d’être en faveur des coûts administratifs? De quelle manière choisissez-vous les organismes que vous appuyez? Estimez-vous que mes observations ne reflètent pas la réalité? Je serais ravi de savoir ce que vous en pensez!
> COMMENTS...

Bruce MacDonald
President et chef de la direction, Grands Frères Grandes Soeurs du Canada


*À l’occasion de leur assemblée générale annuelle, qui s’est tenue récemment, Imagine Canada a accueilli plusieurs nouveaux membres au sein de son conseil, incluant notre président et chef de la direction, Bruce MacDonald. Bruce affirme qu’il « espère être plus au fait des tendances plus générales auxquelles le secteur des organismes sans but lucratif fait face et espère contribuer aux organismes de bienfaisance et sans but lucratif dans un contexte plus large ».

Bruce a été élu aux côtés d’illustres individus, dont Darlene Jamieson (Merrick Jamieson Sterns Washington & Mahody Barristers); Derek Gent (Vancity Community Foundation) et Mike Pedersen (Banque TD), et se joint aux membres actuels, notamment Stéphane Vaillancourt (Les YMCA du Québec) et Owen Charters (Société canadienne de la SP). Une liste complète des membres du présent conseil d’administration est affichée sur le site Web d’Imagine Canada.