Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


lundi 27 janvier 2014

Soutenir les jeunes nouveaux arrivants avec Conversation


Par un jeunes dans le Club de Conversation des Grands Frères Grandes Soeurs de Peel

En tant que jeune et étudiant, j’ai pu apprendre une panoplie de choses d’un grand nombre de gens. Comme de nos jours nous vivons au sein d’une société très diversifiée, il est important d’en apprendre un peu sur chaque culture. Quand on est un nouvel arrivant au Canada, il peut être un peu difficile de se familiariser au style de vie et, pour la plupart d’entre nous, au système scolaire. Cependant, grâce à des clubs comme « Le club de conversation » qui soutiennent les jeunes, les choses sont beaucoup plus faciles.

En tant que membre de ce club, j’ai appris à apprécier beaucoup de gens issus de plusieurs cultures différentes. Le club de conversation, qui a lieu les lundis après-midi, permet aux jeunes de faire preuve d’ouverture d’esprit au sujet de différentes situations et leur enseigne à réagir en conséquence. Ce fut une expérience très emballante pour moi, simplement parce que j’ai pu être moi-même. Il est moins gênant d’entrer dans une salle comptant 10 personnes avec qui vous êtes familier que dans un édifice de treize mille parfaits inconnus.

Au club de conversation, on me donne ma place pour m’exprimer, je suis à l’aise parmi mes collègues et j’obtiens du soutien avec tout ce qui me laisse incertain. J’ai beaucoup appris des mentors qui sont toujours disposés à aider de toutes les façons possibles. Ce fut très plaisant de faire partie de ce club et je peux maintenant fonctionner en public avec plus d’assurance. J’ai développé et je partage un amour commun avec mes pairs du club et le respect dû aux mentors et aux bénévoles.

Je peux dire sans hésitation que « Le club de conversation » a fait un excellent travail pour me faire sentir bien dans ma peau. »


jeudi 16 janvier 2014

Un regard vers le passé Une célébration de 100 ans


Alors que nous retournons tous au travail et focalisons sur une année 2014 vive et énergique, nous souhaitons prendre un moment afin d’honorer le travail remarquable du mouvement des Grands Frères Grandes Sœurs relativement aux célébrations du centenaire.

Lorsque le comité sur le centenaire a été formé en 2011 afin de planifier cet événement marquant, il est apparu évident qu’un élément démarquerait nos célébrations du centenaire de celui de nombreuses autres organisations à but non lucratif : s’appliquer à profiter de l’occasion pour faire connaître la cause à un auditoire externe. Dans cette optique, le comité s’est efforcé de trouver un équilibre parmi les activités adressées à tous ceux qui font partie du monde des Grands Frères Grandes Sœurs et établir un ensemble d’initiatives afin d’amener un plus grand public à comprendre pleinement l’impact qu’ont les programmes de mentorat des Grands Frères Grandes Sœurs.

Quels sont les résultats?

Nous nous sommes récemment réunis afin d’examiner la grille de planification créée à la fin de 2011 et le mouvement a accompli environ 75 % des activités… une excellente réalisation!

À l’interne, la plus grande réalisation a été la mobilisation des agences à la cause du centenaire. Des petits-déjeuners aux réceptions, de l’intégration du thème aux événements de collecte de fonds, en passant par des événements ponctuels, le message sur le centenaire a résonné haut et fort. Afin de soutenir les activités locales, nous avons créé du matériel et des services de soutien dont un livre sur le centenaire, un médaillon commémoratif, et même une chanson.

À l’externe, ce fut une année riche en relations publiques. En fait, les initiatives sont trop nombreuses pour être toutes mentionnées. En bref, il s’agit d’une combinaison de « Un grand merci », de la publication de deux travaux de recherches importants, de cinq études de recherches de marché, du Sommet jeunesse national, de la journée des Grands Frères Grandes Sœurs et du lancement de la chanson qui ont alimenté régulièrement le contenu afin de lier d’importantes questions de société à l’impact de nos programmes de mentorat. À lui seul, le timbre-poste des Grands Frères Grandes Sœurs a grandement contribué à la diffusion du message grâce à environ 1,8 million d’unités vendues. Les nombres finaux n’ont pas encore été comptabilisés, mais la combinaison de ces actions porte le message sur le mentorat des Grands Frères Grandes Sœurs à bien plus de 30 millions d’impressions médiatiques!

Donc…, la fête est finie, mais continuons sur cette voie. Alors que nous entamons notre deuxième siècle de service, bâtir cette année de célébration permettra au mouvement d’accélérer son cadre de travail vigoureux et innovateur sur la planification stratégique.

Merci à tous ceux qui ont contribué à cette célébration merveilleuse; une année à élargir la sensibilisation face à l’impact et à la façon dont cette organisation continue d’améliorer la vie d’enfants et de familles.

Bruce MacDonald
Président-directeur général
Les Grands Frères Grandes Soeurs du Canada

et

John Melluso, président du Comité national du Centenaire