Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


lundi 15 décembre 2014

Une experience de vie transformative.

Je m’appelle Jennifer et j’ai eu la chance de participer au voyage des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada et Live Different en République Dominicaine où nous avons construit une maison et un club pour enfants. Ce fut une véritable expérience de vie transformatrice que je recommande à tous de faire au moins une fois dans sa vie.

Notre équipe comptait 22 Canadiens provenant de partout au pays (personnel, bénévoles et Petits). Au cours de ce voyage, nous avons réellement adhéré aux valeurs, à l’énoncé de mission et au véritable esprit de mentorat. Je n’ai jamais été aussi fière de travailler pour les Grands Frères Grandes Sœurs. Un des Petits du groupe a affirmé : « Les Grands Frères Grandes Sœurs ont eu un impact énorme sur ma vie; et je voulais faire partie de ce voyage afin de redonner et de faire une différence dans la vie de quelqu'un d’autre ». Nous ne nous doutions pas que les gens que nous rencontrerions auraient une influence merveilleuse sur nos vies.

La communauté au sein de laquelle nous avons travaillé a été extraordinaire. Ces gens vivent dans des conditions très difficiles et ils possèdent peu de biens, mais ils ont un esprit de coopération remarquable, un sentiment d'appartenance à la communauté et un sentiment de bonheur authentique formidables, ainsi qu’une belle notion de ce qui est réellement important dans la vie. Je crois qu’ils nous en ont appris davantage que nous leur en avons appris. Ils ont été si accueillants, attentionnés, bienveillants et si reconnaissants de notre présence parmi eux et du temps que nous leur consacrions.

Ils sont venus en grand nombre pour travailler avec nous et malgré la barrière du langage des liens fascinants se sont tissés. Votre cœur se gonfle durant le séjour au fur et à mesure que vous êtes touché par ce que vous voyez, par les gens que vous rencontrez et la différence radicale au niveau du style de vie. Vous découvrez le véritable sens de ce qui est important et de ce qui compte vraiment. Là où ils vivent, ils n’ont que six heures d’électricité par jour, ils n’ont pas l’eau courante et la majorité d’entre eux ne possèdent ni réfrigérateur, ni cuisinière, ni toilette à l’intérieur de leur demeure. Ce qu’ils possèdent par contre est une vision magnifique de la vie et de la communauté en plus de veiller les uns sur les autres. Ils apprécient ce qu’ils ont et sont reconnaissants envers la vie et leur famille. Ce fut véritablement une expérience enrichissante révélatrice que je n’oublierai jamais.

Cette expérience m’a transformée à tout jamais et je n’ai pas le même regard sur la vie qu’auparavant. Je suis plus humble, plus reconnaissante, davantage appréciative et j’ai changé pour toujours. Je suis reconnaissante envers les Grands Frères Grandes Sœurs, West Jet et Live Different de m’avoir permis de vivre cette occasion inouïe et unique!


Jennifer Dalziel
Travailleuse sociale de jumelage individuel
Grands Frères Grandes Sœurs de Peel


Nous aimerions savoir ce que votre famille compte faire pour redonner à votre communauté. Cela pourrait même inspirer d'autres personnes à faire de même. Pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas partager avec nous votre plus beau cadeau des Fêtes? Quel est votre moment préféré des Fêtes? Quelle est votre plus belle tradition familiale pendant les Fêtes? Envoyez-nous des images, des histoires, des vidéos sur Tweeter sur #GreatestGift à @BBBSC ou publiez-les sur notre page facebook. Cela peut être quelque chose de simple, du moment qu’il ne s’agit pas de choses matérielles.

lundi 8 décembre 2014

Une amitié durable depuis plus de quarante ans


J’ai eu la chance de connaître Omer Jerry Foisy depuis pour de quarante ans et j’en remercie les Grands Frères.

Jerry et moi avons vécu de nombreuses aventures au fil des ans que je n’aurais pas expérimenté sans sa présence dans ma vie. Avec le temps, nos familles se sont entrecroisées au point où ma mère s’est mise à considérer pour de bon Jerry comme son cinquième enfant et sa famille comme faisant partie de la famille. Nous avons partagé des naissances, des décès, des premières communions, des remises de diplômes, des mariages et des anniversaires marquants, parmi de nombreux événements de nos vies respectives. Je voue un si grand respect et admiration à Jerry que je l’ai choisi pour être le parrain de mon fils, Steve.

Dès le début, Jerry m’a toujours montré l’importance de la confiance, de l’amitié et de la famille et de la valeur du bénévolat; des valeurs essentielles pour moi aujourd'hui.

Si je n’avais pas rencontré Jerry Foisy, je ne sais pas comment ma vie aurait été différente, mais je sais qu’elle est meilleure parce qu’il a toujours été là pour moi. Nous pouvons être sans nouvelles l’un de l’autre pendant de longues périodes, mais lorsque nous nous retrouvons, c’est comme si nous n’avions jamais été séparés.

J’ai eu le choix quand Jerry s’est présenté à notre porte en 1969, mais je sais qu’il n’y avait pas meilleur Grand Frère pour moi.

Bien que je ne l’aie jamais dit à haute voix, Jerry, je tiens à te dire que je t’aime et je te remercie d’être une si grande influence positive dans ma vie.

Par Jim Clendenning

lundi 1 décembre 2014

Tout ce que je souhaite pour Noël c’est…des CHAUSSETTES!

Sans blague, j’adore les chaussettes. Je peux porter une belle paire de chaussettes jusqu'à ce qu’elle n’ait plus d’élastique ou que mes orteils commencent à en sortir. L’an dernier pour Noël, mes enfants m’ont acheté des chaussettes vraiment très stylées. Cette année, j’espère en recevoir encore. Rien d’autre sous le sapin pour moi, s’il vous plaît!

Tout le monde aime donner et recevoir des cadeaux aux Fêtes. Lorsque nous ouvrons des cadeaux, nous nous sentons aimés et cela nous rappelle tous les plaisirs de notre enfance. Et qui n’aime pas gâter ses enfants avec une montagne de cadeaux? Ce n’est qu’une fois par année après tout, si l’on ne compte pas les anniversaires, les remises de diplôme, Pâques, la St-Valentin, la fête nationale, la fête du Canada… et toutes les autres occasions diverses de faire des cadeaux.

Inutile de vous rappeler que beaucoup en font bien trop quand ils offrent des cadeaux, surtout pendant les Fêtes. Je ne suggère pas que nous devrions arrêter de faire des cadeaux, mais cela donne à réfléchir...

http://www.bigbrothersbigsisters.ca/fr/accueil/donate/default.aspx
D’innombrables enfants canadiens que nous mentorons ne recevront rien ou presque rien cette année pour Noël. Ils iront à l’école en janvier et se sentiront en marge de leurs amis qui parleront tous de leurs nombreux cadeaux. Vous connaissez ces enfants; ils vivent dans vos communautés. Pour être honnête, les cadeaux (ou ne pas en recevoir) sont le cadet des soucis auxquels ils sont confrontés. Ils sont exposés à des choses qu’aucun enfant ne devrait avoir à subir. Ils risquent d’être ignorés ou oubliés. Ils risquent de faire les mauvais choix de vie. Ce sont de bons enfants qui méritent d’avoir une chance de réussir.

C’est là que les chaussettes entrent en jeu. Depuis quelques années, notre famille s’efforce d’accorder moins d’importance aux cadeaux tout en réfléchissant à ce que nous pouvons faire pour les autres. Mes deux garçons sont âgés de trois et six ans et pour eux, il n’y a jamais « trop de cadeaux ». Vous savez, les enfants sont égocentriques à cet âge-là, mais c’est également un âge formidable pour leur parler de bonté et de compassion envers les autres et de les impliquer dans les décisions familiales.

Si vous n’avez encore jamais discuté en famille des choses importantes que vous pourriez faire pour les autres pendant les Fêtes, j’espère que vous le ferez cette année. Envisagez de réduire un peu votre budget cadeau et, à la place, décidez en famille de ce que vous pourriez faire avec l’argent qu’il vous reste. Au Canada, le budget moyen pour les Fêtes est d’environ 1 000 $ par personne. En comparaison, la moyenne des dons de bienfaisance était d’environ 270 $ par personne en 2012, et ce, pour l’année au complet!1 Il n’est pas nécessaire de donner de l’argent. Vous pouvez donner des vêtements ou des articles ménagers, vous pouvez demander à vos enfants de trier leurs jouets pour donner ceux avec lesquels ils ne jouent plus, ou vous pouvez donner de votre temps. En commençant une nouvelle tradition familiale aux Fêtes, vous avez l’occasion de prouver à vos enfants (plutôt que de leur dire) que les Fêtes ne sont pas seulement une question de cadeaux.

Partagez avec nous. Nous aimerions savoir ce que votre famille compte faire pour redonner à votre communauté. Cela pourrait même inspirer d'autres personnes à faire de même. Pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas partager avec nous votre plus beau cadeau des Fêtes? Quel est votre moment préféré des Fêtes? Quelle est votre plus belle tradition familiale pendant les Fêtes? Envoyez-nous des images, des histoires, des vidéos sur Tweeter sur #GreatestGift à @BBBSC ou publiez-les sur notre page facebook. Cela peut être quelque chose de simple, du moment qu’il ne s’agit pas de choses matérielles.

Enfin, si votre famille décide de faire un don, voici pourquoi nous croyons qu’un don aux Grands Frères Grandes Sœurs est le plus beau cadeau que vous ferez de l’année...

Les Grands Frères Grandes Sœurs donnent aux enfants de votre communauté les outils dont ils ont besoin pour surmonter les difficultés qu’ils rencontrent. Ce faisant, nous aidons ces jeunes à atteindre leur plein potentiel. Nos travailleurs sociaux professionnels salariés à travers le pays soutiennent, jour après jour, les relations importantes entre les jeunes à risque et les mentors bénévoles. Nos mentors ne sont pas des super héros. Ils sont présents et écoutent. Dans de nombreux cas, ce seul fait peut faire toute la différence dans le monde d’un enfant qui a besoin de conseils et de soutien. Donnez.

Garner Beckett
Directeur du développement
Grands Frères Grandes Soeurs du Canada

1 Statistique Canada - Dons de charité