Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


vendredi 20 mars 2015

C’est la poursuite du bonheur absolu qui contrarie le bonheur

Selon cette nouvelle étude, c’est à l’âge de 34 ans que nous atteignons le summum du bonheur.

Les motifs de réjouissances à cet âge:
  • J’ai rencontré quelqu'un avec qui je suis tombé amoureux
  • Je me suis marié
  • J’ai eu des enfants
  • J’ai obtenu un nouvel emploi formidable/j’ai réorienté ma carrière
  • J’ai acheté ma première maison
Ce n’est peut-être que ma perception…, mais je crois que si quelque chose, une personne ou un événement est la source de votre bonheur, ce bonheur pourrait être passager.

J’ai effectué une recherche sur Google en inscrivant « happiness » (bonheur) et j’ai trouvé cette citation de Viktor Frankl, survivant d’un camp de concentration.

« C’est la poursuite du bonheur absolu qui contrarie le bonheur. »

Dans le livre Man's Search for Meaning dont il est l’auteur, Viktor Frankl a écrit que ceux qui ont trouvé un sens à la vie même dans les circonstances les plus horribles étaient de loin plus résistants à la souffrance que ceux qui ne l’étaient pas. Il a écrit : « On peut tout enlever à un homme excepté une chose », « La dernière liberté de l'être humain – celle de choisir son attitude face à n'importe quelle circonstance de l'existence, de choisir sa propre voie. »

Cela donne à penser...

Un sondage que nous avons mené en juin 2009 a démontré que les gens qui ont été Grand Frère ou Grande Sœur vivaient plus longtemps et étaient plus heureux que ceux qui ne l’ont pas été.

Plus spécifiquement… la moitié des mentors d’enfants sondés (51 %) ont décrit leur vie comme étant « très heureuse » comparativement à 29 pour cent d’adultes canadiens parmi le grand public.

Je ne sais pas si les gens heureux font du bénévolat ou si c’est le bénévolat qui rend heureux, mais si vous êtes toujours à la recherche du bonheur; cela vaut le coup d’essayer.

Jennifer-Lee Thomas
Directrice du marketing

lundi 9 mars 2015

Célébrez votre sœur

Le 8 mars est la Journée internationale de la femme. À l’occasion de la Journée internationale de la femme, nous avons demandé à notre Grandes et Petites ce qui fait de leur Grande et/ou leur Petite  sœur un modèle remarquable. Voici ce que quelques-unes d’entre elles ont dit :

« Ma petite sœur, Shania, est un modèle si remarquable. Au cours de nos huit années de jumelage, j’ai vu Shania s’épanouir de la fillette discrète et timide en une jeune femme extravertie, sympathique et confiante. Shania a joué au basketball à un niveau compétitif au cours des cinq ou six dernières années. Depuis deux ans, elle fait partie de l’équipe élite de son école secondaire. Shania est une meneuse dotée d’un solide esprit d’équipe qui ne manque jamais l’occasion de familiariser de plus jeunes enfants à ce sport. Elle a fait partie du Club garçons et filles local pendant des années et tout le monde savait très bien qu’on pouvait toujours la trouver sur le terrain. J’ai entendu plus d’un enfant dire que Shania les avait aidés à acquérir une nouvelle habileté ou invités à participer à une partie au club. Je suis si fière d’entendre des gens de la communauté du basketball dire à quel point elle est facile à entraîner, souligner ses efforts soutenus et saluer son attitude si positive. Je n’aurais pas pu demander une Petite sœur plus remarquable. »

- Clara Tarjan à propos de sa Petite sœur Shania (Nouveau-Brunswick)

_____________________________________________________________


« Pauline est une petite fille de neuf ans intrépide et à la fois très active, imaginative et constamment en mouvement. J’ai, évidemment, la joie d’essayer de tenir le rythme chaque fois que nous nous retrouvons! Chaque jeudi ou samedi, nous embarquons dans une nouvelle aventure qui nous met au défi physiquement et que nous pouvons rayer de notre « liste des choses à faire ». Dernièrement, j’ai enseigné à Pauline à faire du patin à glace et à jouer au hockey sur glace. Elle apprend très vite et n’a pas peur de tomber, car  sitôt par terre, elle se remet sur ses patins et essaie de nouveau. Elle m’a même permis de faire face à ma peur des hauteurs en m’amenant faire de l’escalade au Romper Room, à Nanaimo le mois dernier! Elle m’inspire à devenir une meilleure personne et à me tester chaque semaine. Cette petite fille a un horaire bien rempli en participant à un éventail de groupes comme les Grands Frères Grandes Sœurs, les Guides, De Fille à Femme et Groupe Jeunesse. Elle est très motivante! »

- Lindsay à propos de sa Petite sœur Pauline (Colombie-Britannique)

______________________________________________________________


« Ma Petite Jamie est jumelée avec moi depuis cinq ans. Durant cette période, j’ai vu cette petite fille  incertaine et gênée se transformer en une jeune femme sûre d’elle et ambitieuse. Elle a surmonté de nombreuses difficultés et n’abandonne jamais, quelle que soit la situation. Je suis régulièrement émerveillée devant sa maturité, son courage et sa gentillesse. Je suis la Grande de Jamie, son mentor, mais elle m’en a beaucoup appris sur comment rester forte en dépit des obstacles, donner le meilleur de soi aux autres et tirer le maximum de chaque situation. »

- Caryn à propos de sa Petite soeur Jaimie (Alberta)

_______________________________________________________________


Ma petite sœur est un cadeau
Elle est grande, frisée et athlétique
À son jeune âge, elle est déjà si brillante
Le jour de notre rencontre m’a semblé magnétique

Nous avons joué, ri et mangé
Regardé des films, exploré çà et là et même assisté à une pièce
Nous adorons nos rencontres autour d’un café
Je souhaite que nous ne nous perdions jamais de vue!

Ma Petite est charmante et enthousiaste
Parfois ces jeunes hommes l’impressionnent
Mais je dois me rappeler qu’elle n’est encore qu’une ado
Quiconque la rencontrera aura de la chance

J’ai adoré tout moment en compagnie de ma Petite
Tant de profonds souvenirs à partager
Notre amitié ne sera jamais brisée
Nous formons un formidable duo!

-Danielle à propos de sa Petite sœur (Alberta)

______________________________________________________________


« Je suis censée être un modèle pour ma Petite sœur!!! Mais que dire du modèle qu’elle est pour la grand-mère de 66 ans que je suis? Kayla me fait rester jeune! Elle me tient au courant de ce monde changeant! Elle m’apprend ce qui est à la mode, les nouveautés en matière d’éducation et les évolutions technologiques! Elle me fait faire des activités, nous allons au cinéma, au théâtre et dans des galeries d’art! Elle est une amie et passer du temps avec une jeune fille qui fait son chemin au sein de sa famille, à l’école et dans sa communauté est un cadeau précieux!! »

- Joan à propos de sa Petite sœur Kayla

_______________________________________________________________


Nous remercions toutes les participantes du concours « Modèle » de Jill Yoga. Visitez notre page Facebook pour lire l’annonce des prix.