Au sein du mouvement des Grands Frères Grandes Soeurs, nous croyons que tous les enfants devraient avoir la chance d’atteindre leur plein potentiel, en tant qu’individus et citoyens. Nous croyons qu’en changeant le cours de la vie des jeunes, nous pouvons en retour changer le cours de l’avenir de la communauté.
Le Blogue des GFGSC est une plateforme que nous utiliserons pour sensibiliser la population sur les problématiques clés auxquels les jeunes d’aujourd’hui font face. Parfois, nous plaiderons pour notre cause, parfois, nous chercherons à éduquer, informer, poser des questions, mais nous désirons en tout temps susciter la discussion sur les problématiques les plus pressantes qui affectent les générations de jeunes d’aujourd’hui.


lundi 25 mai 2015

Mon expérience avec Live Different Builds



Comme bien d’autres participants, je ne pensais pas que ce voyage aurait un tel impact sur moi et sur ma façon de voir la vie. J’ai entrepris cette aventure en croyant qu’il serait purement question de travail physique en sous-estimant le tourbillon d’émotions qu’il met en scène. Comme j’ai grandi en tant que réfugiée en Inde, je sais très bien ce que bidonvilles et pauvreté extrême signifient. Cela m’a toujours désolée de voir des gens dans de telles situations, mais comme tout autre enfant, mon attention se détournait rapidement sur ma propre vie. Cependant, encore aujourd'hui, des tas d’images me sont restés. J’ai vu tant de pauvreté, mais sans jamais la voir sous cet œil, en tant qu’adulte, lors de ce voyage. Tous mes souvenirs d’enfance me revenaient et me rappelaient ces enfants en Inde vivant dans des conditions misérables et la honte qu’ils enduraient jour après jour.

Lors de ma rencontre avec Sandra (dirigeante communautaire de Nuevo Renacer, pour Live Diffferent) et en apprenant son histoire, j’ai réalisé à quel point le rôle d’un mentor est important dans la vie d’un enfant, d’un jeune et même d’un adulte. Cette femme ravive véritablement le mot mentor et elle est un exemple vivant de ce qu’un mentor devrait être. Sandra a fait de grands sacrifices par pur altruisme pour le bien-être de sa communauté et pour mettre en œuvre des façons saines de développer sa communauté; Nuevo Renacer. Elle est une authentique source d’inspiration et un modèle pour non seulement les membres de sa communauté, mais également pour plusieurs d’entre nous ayant participé à ce projet de construction. Lorsque les gens me demandent ce qu’a été le moment le plus marquant durant ce voyage, ma réponse est toujours la même, soit « rencontrer Sandra » parce qu’elle a non seulement consacré sa vie à servir sa communauté, elle m’a également permis de confirmer les raisons qui me motivent à faire ce que je fais chez les Grands Frères Grandes Sœurs de Peel. Parfois, dans le feu de l’action nous pouvons oublier l’impact que nous avons sur les autres et ce n’est qu’à certains moments que nous réalisons la vraie beauté du mentorat et les raisons qui nous ont amenés à choisir ce travail.

J’ai eu le privilège de participer à la construction du club des enfants en sachant qu’il s’agirait d’un espace utilisé non seulement par les enfants sur place, mais également ceux de futures générations. Cela a réveillé beaucoup d’émotions en moi; j’étais heureuse, enthousiaste, inspirée, émue, honorée et par-dessus tout, je savais que je faisais partie d’un grand mouvement; qui sur le coup pouvait sembler petit, mais l’impact que ce club aura sur cette communauté est bien au-delà des mots.

Ce partenariat entre les Grands Frères Grandes Sœurs du Canada, Live Different et West Jet est l’un dont nous pouvons être fiers. Il amène bon nombre d’entre nous, des quatre coins du Canada, à nous rassembler et à tendre nos efforts vers un même but. Le travail d’équipe a été prodigieux, nos Petits sont une véritable inspiration et je suis fière de faire partie des Grands Frères Grandes Sœurs. Comme Sandra l’a dit : « rien n’est impossible » et ce voyage a prouvé à moi-même et à tant d’autres que « si nous nous unissons, nous pouvons déplacer des montagnes et mettre fin à la pauvreté un jour ». Les employés de Live Different sont des motivateurs formidables et nous ont fait voir les choses sous un angle différent que nous oublions parfois d’entrevoir en Amérique du Nord. Leur dévouement envers ce projet et la communauté ne se limite pas à la construction de maisons neuves pour des familles. En effet, ils aident à la création d’emplois, à renforcer le sentiment d’appartenance communautaire et à leur démontrer l’importance du bénévolat. Nous avons été témoins de ces valeurs sur place et avons compris leur engagement à créer un monde meilleur pour nous tous.


Je suis si reconnaissante d’avoir été de cette grande aventure. De plus, grâce à ce voyage, je sais pertinemment qu’une personne peut effectivement faire une différence.

par Zuhal Khoja
Travailleuse sociale, club Conversation
Peel, ON

lundi 18 mai 2015

Saviez-vous que le 21 mai est la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement?


par Nooreen Pirbhai
Conseillère nationale de l’inclusion
Grands Frères Grandes Soeurs du Canada
Vous vous demandez peut-être de quoi il s’agit. En 2001, l’UNESCO a adopté la Déclaration universelle sur la diversité culturelle et en décembre 2002, l'Assemblée générale des Nations Unies proclamait le 21 mai Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement ou Journée mondiale de la diversité culturelle en abrégé. Cette journée vise à nous sensibiliser tous et nous donner l’occasion d’approfondir les valeurs de la diversité culturelle et d’apprendre à vivre en harmonie les uns avec les autres.

Comme Mme Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO l’a dit : « notre diversité culturelle est un stimulateur de créativité. Investir dans cette créativité peut transformer les sociétés. Il nous revient de développer auprès des jeunes l’éducation et les compétences interculturelles pour faire vivre la diversité de notre monde et apprendre à travailler ensemble, dans la diversité de nos langues, de nos cultures, de nos religions pour faire naître le changement. »

En tant que conseillère nationale de l’inclusion des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada, j’ai le privilège d’en apprendre à propos des façons par lesquelles les agences des Grands Frères Grandes Sœurs développent et/ou adaptent les programmes de mentorat et les processus afin d’assurer l’inclusion de la riche diversité culturelle dans leurs régions. Plus important encore, j’ai la chance de prendre part aux conversations en lien à la façon dont les Grands Frères Grandes Sœurs peuvent engager et mentorer de manière significative des enfants et des jeunes de cultures diverses dont certains nouveaux arrivants au pays.

Au cours de toutes ces conversations, il est communément admis : qu’afin d’être véritablement inclusif, le processus doit être une approche à plusieurs volets qui ne se limite pas à l’examen des programmes, mais qui constitue également un processus intentionnel qui requiert aux agences de s’assurer que la diversité et l’inclusion soient pleinement intégrées au sein du travail à long terme des agences au quotidien. Cela inclut les priorités stratégiques, la gouvernance, les ressources humaines, l’engagement communautaire, le développement de partenariat et d’autres activités internes et externes d’une agence. Il s’agit d’un processus reconnaissant que l’exercice n’a pas de date d’achèvement. Il s’agit plutôt d’un cheminement que nous devons poursuivre consciemment. Autrement dit, nous avons tous encore beaucoup de travail à faire en ce sens. Pour marquer l’événement et la Journée mondiale de la diversité culturelle, je nous mets tous au défi à nous pencher sur nos programmes et nos pratiques afin d’en apprendre sur les façons dont nous pouvons devenir plus inclusifs d’un point de vue culturel.

LEn dernier lieu, afin de continuellement célébrer et approfondir nos réussites personnelles et organisationnelles à l’occasion de la Journée mondiale de la diversité culturelle, et tout au long de l’année, participez à la campagne populaire, Faire quelque chose pour la diversité et l'inclusion. La campagne encourage les gens et les organisations de partout dans le monde à agir afin d’appuyer la diversité. Vous pouvez prendre part à la campagne par le biais de leur their Facebook page, qui sert de plateforme permettant aux gens du monde entier de partager leurs expériences via leurs messages et leurs vidéos. N'oubliez pas d’aller voir.

Bonne Journée mondiale de la diversité culturelle!

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Journée mondiale de la diversité culturelle, visitez : www.un.org

lundi 11 mai 2015

Un hommage aux mères canadiennes

« Tu n’es pas parfaite, mais tu es parfaite à mes yeux! »

Ces mots pleins de sagesse que mon fils de 8 ans m’a dits m’inspirent chaque fois que je doute de moi-même, ce qui arrive plus souvent que je n’aimerais l’admettre.
Chez les Grands Frères Grandes Sœurs, nous avons la chance de rencontrer et de travailler avec des milliers de femmes courageuses, magnifiques et étonnantes de partout au pays : des mères. Ces femmes veulent ce qu’il y a de mieux pour leurs enfants. Elles s’inquiètent et se battent pour offrir à leurs enfants le plus de possibilités et compétences possibles pour les encourager à atteindre leur plein potentiel.



Il n'est pas surprenant que les mères s'inquiètent.
L’Indice annuel 2012 de la condition des mères dans le monde publié par l’organisme Aide à l’enfance, dont l’objectif est d’aider à documenter les conditions de vie des mères et enfants de 165 pays, et de démontrer dans quels pays les mères réussissent le mieux, ou font face aux difficultés les plus considérables, le Canada se classe au 19e rang, derrière des pays comme l’Estonie, la Slovénie et le Portugal.

Les plus récentes données du rapport Femmes du Canada de Statistiques Canada indiquent que les mères qui sont sur le marché du travail gagnent en moyenne encore aujourd’hui 25 % de moins, et font, en moyenne, le double des tâches relatives aux soins des enfants et à l’entretien de la maison que les pères. Ce rapport démontre également qu’il y a davantage de diplômés collégiaux et universitaires qui sont des femmes que des hommes.

Pourquoi la condition des mères devrait-elle nous préoccuper?


Fournir aux mères l’accès à l’éducation, des opportunités économiques et des soins de santé maternels et infantiles leur procure, ainsi qu’à leurs enfants, une meilleure chance de survie, de se réaliser et d’atteindre leur plein potentiel. En soutenant les mères et en améliorant leurs conditions de vie, nous avons le pouvoir d’améliorer la vie et le bien-être de nos enfants, et, en retour, de renforcer nos communautés.

Même si elles s’inquiètent et doutent d’elles-mêmes, les courageuses mères de partout au pays cherchent du soutien. Avec l’aide de plus de 27 000 mentors bénévoles, elles offrent de nouvelles possibilités à leurs enfants. Chez les Grands Frères Grandes Sœurs, nous sommes honorés de connaître et de travailler tous les jours avec de telles mères exceptionnelles.

À toutes les mères, nous espérons que vous mettrez de côté le doute et l’inquiétude à l’occasion de la fête des Mères. À tous les autres Canadiens, nous vous invitons à prendre un instant pour encourager les mères de votre entourage qui travaillent sans répit, et à souligner leur apport inestimable.

lundi 4 mai 2015

Des enfants sains mènent à de saines communautés

Les valeurs des Grands Frères Grandes Sœurs tiennent à cœur à Moksha/Modo. L’entreprise croit que leur travail est indispensable à la santé présente et à venir de l’ensemble de nos communautés.

Moksha/Modo Yoga est une communauté internationale de studios de yoga enracinés dans ces sept piliers : Être en santé, être accessible, mener un mode de vie écologique, soutenir la communauté, tendre la main, vivre pour apprendre et être pacifique.

Affirmer que « grandir dans le monde d’aujourd'hui n’est pas particulièrement facile » est vraiment le moins que l’on puisse dire! La société est constamment si empressée et la plupart du temps, les gens se font concurrence au lieu de s’unir. Il y a trop de pression « d’être ceci » ou « d’être cela » et pas assez d’encouragements à simplement « être soi »!

Au sein de nos écosystèmes, nos économies, nos villes, nos communautés, nos familles et nous-mêmes, la souffrance existe. L’un peut voir cela comme un fardeau total, alors qu’un autre peut considérer cela comme étant les problèmes du monde et un nombre incroyable de possibilités de créer un changement positif.

moksha_vid_player

Les jeunes d’aujourd'hui sont les véritables prochains dirigeants de nos communautés. C’est pourquoi il est essentiel qu’ils apprennent à s’estimer eux-mêmes d’abord et avant tout. De cette façon, ils seront en mesure de tirer le maximum de leur potentiel en tant que personnes et devenir de responsables membres au sein de leurs familles, leurs communautés et par conséquent du monde. Faire du monde un endroit meilleur commence par soi-même. C’est pour cette raison que Moksha/Modo soutient les GFGS et leurs activités de mentorat des enfants et des jeunes d’aujourd'hui.

La pratique régulière du yoga est une excellente façon de préserver sa santé et de se sentir bien dans son corps. Le yoga procure d’innombrables avantages pour la santé et la science en découvre constamment de nouveaux au fil du temps. Au niveau physique, cela contribue entre autres à soulager les douleurs dorsales et aux genoux, l’arthrite, les problèmes digestifs et de constipation, certains malaises relatifs à la grossesse, aider à corriger une mauvaise posture et la scoliose.

Le yoga peut également apporter certains bienfaits mentaux et émotionnels afin de diminuer le niveau de stress, la dépression, l’anxiété, l’insomnie et l’estime de soi. Le yoga nous aide à nous accorder du temps et à prendre soin de soi; afin de nous permettre de vivre notre vie en étant au meilleur de soi! Et, le plus beau dans tout cela est que tout un chacun peut faire du yoga.

Alors, si faire un changement positif afin de rendre le monde un endroit où il fait mieux vivre commence par soi-même, pourquoi ne pas encourager nos enfants et nos jeunes à adopter un style de vie sain dès que possible!

Cette année marque le 6e anniversaire de la campagne annuelle Cultivez votre yoga de Moksha/Modo. Dans chacune de nos communautés locales, les participants feront du yoga chaque jour pendant 30 jours. Dans le cadre d’un défi comme celui-ci soutenu par la communauté, il est beaucoup plus motivant de se présenter tous les jours. D’une part, il est inspirant de constater que beaucoup d’autres personnes s’appliquent à s’apporter des bienfaits! Cette inspiration se transpose dans les relations des gens, ainsi que dans leurs familles et leurs communautés, pour améliorer le monde un tant soit peu, une classe de yoga à la fois.

Les GFGS améliorent l’ensemble de nos communautés en apportant un changement positif un Grand et un Petit à la fois. Cette année, nous avons donc décidé de leur donner la totalité de nos fonds collectifs amassés grâce à notre campagne Cultivez votre yoga.

Notre objectif est de recueillir 200 000 $ d’ici la fin du mois de mai grâce à des dons individuels de seulement 5 $.

Vous pouvez vous vous inscrire ou faire un don à Cultivez votre yoga à votre studio local ou ici.

Martha Deeks, , élève, enseignante, propriétaire
Moksha Yoga Kingston